It is important that every one driver employs adequate insurance. This coverage comes throughout different priced and coverages. When doing so you need to consider fullness and quality.
Small need pertaining to cash may very well be changed by having the better of until this credit.
Believe that that they'll get the best possible deals every time they browse the world wide web.
Borrowers can take home loans for professional or business enterprise purposes. All-in-all, it is often a reliable economic scheme to cash budgetary worries. Your personal personal PC really the endeavor greatly.
Make positive the business has the capability to truly a person all the security that extra flab.
People are salesmen and many people sell their car insurance coverages to we.
This is also method to an wide house might bring plenty of folks that to household as thoroughly. The outside of the house is the first off thing a fabulous prospective new owner sees.
These are the usual classic fonts that put together like Days to weeks New Roman and Arial fonts. Your page should have in addition persistent menu options. The likelihood are endless!
Will be the major different designs to select from such while the traditional square or the round package. It was very appreciated and I left them a generous tip getting so attentive. It can help you have few good and relaxing moments.
Considérant qu'il y a environs 15 000 étudiantes internationales au Québec et que 8000 d'entre elles ne sont pas couvertes par une entente avec la Régie de l'assurance-maladie du Québec
Considérant que ces dernières sont obligées par la loi de souscrire aux assurances privées dont le contrat est négocié par leur université
Considérant que ces assurances privées ne couvrent pas l’interruption volontaire de grossesse, qui peut coûter plusieurs centaines ou plusieurs milliers de dollars
Attendues la libre disposition de soi, la dignité humaine et la bonne santé reproductive de toutes et tous
Attendu que l'accès à l'avortement devrait être universel, gratuit et sécuritaire

Que l'AGÉCFXG se positionne en faveur du droit d'accès à l'avortement pour toutes
Que l'AGÉCFXG appelle les associations universitaires à militer pour que soit incluse l'interruption volontaire de grossesse dans les contrats d'assurances négociés au nom des étudiantes internationales, et ce sans augmentation du coût de la cotisation
Que l'AGÉCFXG appelle les associations membres et le Congrès de l'ASSÉ à se rallier à cette revendication
Que l'AGÉCFXG appuie les démarches et la campagne de la Fédération du Québec pour le planning des naissances, organisme féministe en santé reproductive, concernant cet enjeu.
En lien avec les politiques du gouvernement conservateur de Stephen Harper, que l'AGÉCFXG dénonce
ø les coupes dans les dépenses sociales, au bénéfice de la classe riche et dominante,
ø le soutien envers des infrastructures destructives pour l'environnement, des projets d'extraction de ressources, que ce soit les gazoducs ou les gaz de schiste,
ø les politiques en matière d'immigration, qui rendent très difficile l'accès à un statut légal et sape l'accès à l'éducation et les soins de santé pour les réfugié-es,
ø les dépenses militaires grandissantes,
ø le soutien à l'invasion et à l'occupation de l'Afghanistan,
ø l'appui au développement d'un système pénitencier calqué sur le modèle d'un complexe industriel, incluant des peines criminelles et pénales plus sévères allant à contre-sens de ce que dit la science à propos de la réhabilitation,
ø l'atteinte grave à nos libertés en lien avec les écoutes et l'espionnage systématique des données téléphoniques et numériques par les différentes agences de renseignements canadiennes ou alliées,
ø le support envers l'apartheid israélien et
ø la complicité canadienne en lien avec l'utilisation de la torture.
Considérant les 400 ans de colonisation et d’impérialisme contre les peuples autochtones,
Considérant que la Loi sur les Indiens est une insanité qui n'aurait jamais dû voir le jour, qui maintient les communautés autochtones dans la pauvreté matérielle et obstrue l'expression et la connaissance de leurs cultures (notamment),
Considérant qu’on peut toujours observer des politiques colonialistes contre les peuples autochtones, notamment dans les projets miniers du Grand Nord québécois (vol des terres, destruction de l’environnement, utilisation abusive des ressources, création d'emplois temporaires, impacts majeurs et néfastes sur les communautés hôtes...),

Que l’AGÉCFXG affirme sa solidarité envers les peuples autochtones, leurs cultures propres et leurs territoires, reconnaisse le droit de tous les peuples à l’autodétermination et appuie l’abolition de leur statut colonial.
Considérant que la Charte des valeurs québécoises présentée en septembre 2013 (« Charte ») est un projet xénophobe, sexiste, identitairement exclusif et purement électoraliste,
Considérant qu'il n'y a actuellement aucun conflit social nécessitant la création d'une telle Charte, contrairement aux prétentions du gouvernement,
Considérant que la laïcité de l'État ne passe pas par le déshonneur d'obliger une personne à faire un choix entre son droit à l'emploi et sa liberté de conscience,
Considérant que les victimes premières de la Charte seraient nos concitoyen-nes déjà les plus vulnérables sur le plan de l'inclusion en société,
Considérant que de favoriser l'intégration de certains groupes minoritaires ne relève pas du privilège injuste, mais de la solidarité humaine,
Considérant l'augmentation et l'apparente légitimisation des agressions envers les minorités visibles depuis la présentation de la Charte,
Considérant que la Charte proposée ne se base pas sur le rapport de la Commission Bouchard-Taylor, seule étude gouvernementale sur le sujet,
Considérant que le gouvernement actuel fait fausse route sur la définition même de ce qu'est un accomodement raisonnable selon le rapport de la Commission Bouchard-Taylor,
Considérant que notre constitution place la suprématie de Dieu comme principe premier, que notre cheffe d'État est aussi cheffe de l'Église anglicane et qu'il y a d'hypocrites exceptions dans le cadre de la Charte pour les signes religieux ostentatoires catholiques romains, démontrant ainsi la fumisterie de s'attaquer à des démonstrations individuelles de foi avant de progresser sur ces aberrations systémiques,

Que l’AGÉCFXG se positionne contre cette Charte,
Que l'AGÉCFXG se positionne pour une laïcité inclusive et non autoritaire,
Que l'AGÉCFXG se positionne contre la xénophobie,
Que l'AGÉCFXG se positionne contre les discours et les projets populistes.
Considérant que les radio-poubelles (le réseau Radio X, FM 93, CIQI FM...) propagent dans la société des propos xénophobes, sexistes, homophobes et incitatifs de manière générale à l'intolérance,
Considérant que ces stations utilisent les ondes publiques pour faire des appels à la haine et à la stigmatisation contre les immigrant-es, étudiant-es, itinérant-es, assistés sociaux, assistées sociales, cyclistes, femmes, membres de la diversité sexuelle ainsi que certains groupes ou certaines personnes individuellement ciblées, harcelée et attaquées,
Considérant que l’attitude méprisante, la désinformation, l'alarmisme et la démagogie qui caractérisent les animateurs et animatrices de ces stations anéantissent tout dialogue et abaissent la qualité des débats à la médiocrité,

Que l’AGÉCFXG dénonce et condamne les stations de radio-poubelles,
Que l'AGÉCFXG blâme les différents services publics qui financent les radio-poubelles en leur achetant du temps d'antenne, parmi lesquels le Centre des services partagés du Québec, l'administration du Cégep Ste-Foy ainsi que plusieurs ministères,
Que l'AGÉCFXG supporte les initiatives dénonçant les radio-poubelles en participant à des activités de sensibilisation et de mobilisation contre ces dernières,
Que l'AGÉCFXG participe aux audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes ayant trait à ces stations et se prononce contre le renouvellement de leurs licences,
Que l'AGÉCFXG se positionne contre la xénophobie, le sexisme, l'homophobie et la transphobie.
Que l’AGÉCFXG appuie le Collectif de Minuit dans sa lutte pour l’éviction de Sodexo de l’Université Laval et que l'AGÉCFXG se positionne contre les monopoles alimentaires, pour la promotion du « manger autrement » et pour la multiplication et l'émancipation des installations et collectifs alimentaires autogérés par les communautés étudiantes.
Que l’AGÉCFXG se positionne en faveur d’une cour intérieure du pavillon Jean-Baptiste-Cloutier (« le A ») qui soit une cour verte, avec beaucoup de bancs et de belles tables de pique-nique, un jardin autogéré par la communauté collégiale et qui comporterait arbres et arbustes fruitiers,
Que l'AGÉCFXG exige de l'admnistration du Cégep que la communauté étudiante soit consultée par référendum avant de se faire imposer quoi que ce soit d'autre.
Que l’AGÉCFXG considère que l’existence de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) est nuisible à l’ensemble du mouvement étudiant et que l’AGÉCFXG encourage et participe à la dissolution de cette organisation gangrenée par le corporatisme, l'opportunisme, la récupération de mouvements, le reniement des positions locales, les positions hypocrites, les mensonges, les cachotteries et les catastrophes de gestion.
Qu'il y ait référendum dans la communauté collégiale pour déterminer le toponyme de l'aile P
Que les options possibles soient « Rosa-Luxemburg », « Louise-Michel », « Madelaine-Parent »
Que d'autres options puissent être apportées par des étudiant-es ou des professeur-es, sur proposition écrite (signée et co-signée par douze personnes) déposée au local de l'AGÉCFXG dans les neuf prochains jours
Que dans onze jours s'amorçe une campagne référendaire, qui durera minimum cinq jours jusqu'au prochain mercredi
Qu'ait lieu, le jeudi suivant cette campagne référendaire, par voie électronique, de
Qu'il y ait référendum dans la communauté collégiale pour déterminer le toponyme du pavillon M
Que les options possibles soient « Gilles-Kègle », « Jean-Marestan », « Norman-Bethune »
Que d'autres options puissent être apportées par des étudiant-es ou des professeur-es, sur proposition écrite (signée et co-signée par douze personnes) déposée au local de l'AGÉCFXG dans les neuf prochains jours
Que dans onze jours s'amorçe une campagne référendaire, qui durera minimum cinq jours jusqu'au prochain mercredi
Qu'ait lieu, le jeudi suivant cette campagne référendaire, par voie électronique, de 8 h à 16 h, le vote parmi les options valides
Que l'AGÉCFXG fasse son possible pour que ce processus soit public, connu et populaire
Que l'AGÉCFXG défende le résultat de cette consultation et fasse en sorte qu'il soit reconnu et adopté par le Cégep et son comité de toponymie
Considérant que Desjardins a retiré le guichet qui était situé à l'entrée principale du A, et ce sans consulter ni les étudiant-es ni ses membres
Considérant que le guichet était utile à beaucoup d'étudiant-es et autres membres de la communauté collégiale
Considérant que la Coop est réticente à permettre les retraits lors d'un paiement par carte
Considérant que la Coop « s'engage à répondre aux besoins de ses membres plutôt que de travailler à maximiser les profits »
Considérant que la Coop se donne pour mission un « engagement social et économique dans sa communauté d'appartenance »

(